Congé parental pour les pères

Je vais me retirer. Comment l'annoncer à mon patron?

Planifier le congé parental - comment y parvenir.

Aujourd'hui, il n'est pas rare que les pères prennent un congé parental. Mais cela peut ne pas susciter l'enthousiasme de tous les supérieurs hiérarchiques. Mais avec une bonne préparation et un peu d'habileté, il est possible de surmonter cet obstacle. "En règle générale, deux mois de congé parental sont acceptés dans de nombreuses entreprises", explique Hans-Georg Nelles, responsable de nombreux projets sur le thème "Conciliation du travail et de la famille". L'expert donne des conseils pratiques aux pères.

Image

Congé parental égal arrêt de carrière ?

La crainte de nombreux hommes de nuire à leur carrière en prenant un congé parental est toujours justifiée. Il est tout à fait possible que le congé parental retarde la carrière d'un père.

Mais si vous souhaitez profiter sans souci et sans regret du temps passé avec votre enfant, vous devriez en parler à votre supérieur hiérarchique suffisamment tôt. En effet, la plupart des craintes du patron peuvent être dissipées à l'avance avec une planification adéquate. Hans-Georg Nelles conseille aux futurs pères qui souhaitent prendre un congé parental de tenir compte de certains points afin d'éviter les ennuis.

  • Préparer l'entretien avec les supérieurs hiérarchiques
    Si vous abordez votre patron avec une volonté ferme, vous pourrez vous montrer sûr de vous et convaincant lors de l'entretien. "Souvent, les remarques du patron visent à savoir à quel point l'employé est sérieux au sujet de son congé parental", explique Hans-Georg Nelles. "Il y a parfois des petits jeux. Mais si quelqu'un montre clairement qu'il est sérieux, le patron et l'employé finissent souvent par arriver à une conclusion qui leur convient à tous les deux". C'est pourquoi vous devriez également parler à votre supérieur le plus tôt possible.

    D'un point de vue purement juridique, nuance Nelles, ce conseil pose toutefois problème, car un futur père ne bénéficie d'une protection contre le licenciement que huit semaines avant le congé parental, mais doit annoncer sa décision au plus tard sept semaines avant le début du congé.

    Juridiquement, vous n'êtes donc protégé que pendant une semaine. "C'est très regrettable", estime le conseiller en organisation. C'est pourquoi il conseille de se renseigner au préalable dans l'entreprise pour savoir quels pères ont fait quelles expériences dans le passé et quelle est la position du chef sur le congé parental.
  • Offrir quelque chose à son supérieur
    Votre supérieur a pour objectif principal de faire fonctionner l'entreprise. Par conséquent, si vous donnez à votre patron le sentiment de ne pas simplement disparaître, mais d'agir de manière responsable, vous aurez déjà beaucoup gagné. Concrètement, cela signifie qu'en tant que futur père, vous devriez exprimer des suggestions sur la façon dont le travail que vous faites peut être poursuivi, en particulier dans les domaines de votre compétence principale. Et : si vous prévoyez un congé parental plus long, vous pouvez continuer à assumer une part d'heures grâce à l'aide de ElterngeldPlus.

    "Il est important de soulager le patron de ces soucis, y compris pour soi-même", explique Hans-Georg Nelles, "car cela permet de ne pas perdre pied et de rester dans le coup".
  • Et s'il y a des problèmes ?
    Si votre patron vous fait quand même des misères, vous devriez lui laisser le temps de s'adapter à la nouvelle situation, conseille Nelles. Bien entendu, cela n'est possible que si vous avez cherché le dialogue suffisamment tôt. Ce n'est qu'alors que vous pourrez dire : "D'accord, nous en reparlerons plus tard", une fois que les choses se seront calmées. Et si rien n'y fait ? Dans ce cas, vous devriez simplement ignorer les remarques stupides et essayer de vous concentrer sur l'aventure du congé parental à venir, conseille l'expert.
  • Parler à son partenaire
    La condition de base et la première étape est de discuter de la répartition des tâches avec votre partenaire. Une journée avec un enfant en bas âge comporte de nombreuses facettes et ne suit pas une structure fixe. En tant que futur père, vous devriez être capable de gérer un peu d'improvisation si vous voulez jongler avec les couches, la bouillie et la grenouillère. Si c'est le cas, cherchez à en parler le plus tôt possible avec votre partenaire et clarifiez : "Comment envisageons-nous notre répartition des tâches ?"

    Votre partenaire est peut-être réticente à l'idée que vous restiez plus longtemps à la maison avec les enfants. "Je constate régulièrement que des pères me disent qu'ils n'ont pas osé s'opposer et qu'ils se sont contentés de deux mois de congé parental et du rôle de soutien de famille.

    Il est donc d'autant plus important de clarifier ensemble la répartition des rôles et les attentes. Lors d'un tel entretien, vous pouvez, en tant que future mère et futur père, négocier vos idées et clarifier les responsabilités financières.

A propos de la personne

Hans-Georg Nelles est chercheur en sciences sociales, formateur d'adultes et conseiller en organisation. Il mène depuis plus de 25 ans des projets sur la "conciliation du travail et de la vie" - surtout avec les pères. Ses thèmes de prédilection : l'organisation du congé parental, les horaires de travail tenant compte de la vie de famille et une culture d'entreprise favorable à la famille. Hans-Georg Nelles est père de trois enfants adultes et grand-père de quatre petits-enfants. Depuis 2016, il est président du LAG Väterarbeit NRW.

Dans cette vidéo, Hans-Georg Nelles se présente.

Où trouver de l'aide et des conseils ?

Hans-Georg Nelles dirige le service spécialisé dans le travail avec les pères en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, basé à Düsseldorf. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail à nelles@lag-vaeterarbeit.nrw

.

La LAG Väterarbeit in NRW (association pour le travail des pères en Rhénanie-du-Nord-Westphalie) met à disposition des nouvelles et des offres pour les pères. Des mises à jour hebdomadaires sont disponibles sur le canal Instagram du LAG Väterarbeit.

Hans-Georg Nelles tient un blog sur les pères, avec des informations sur le travail des pères et la paternité.


Vous trouverez des histoires personnelles et des expériences de pères en Rhénanie-du-Nord-Westphalie sur notre chaîne YouTube dans la playlist "Paternité active".